Retour à Salta

Par serendipity

De retour sur Salta, on souffle et, et… on fonce se faire un steak de malade dont seuls les argentins ont le secret!

IMG_3617

Toutes les Roses réunies

 

12983176_1006278986088466_4084135280653311699_o

Au gala, remise du diplôme. 9ème au finish, c’est formidable.

32941944

Et ça s’arrose entre Roses et avec JJR, notre directeur de course.

IMG_3573

Avec l’équipe de choc!

Françoise, la douce et son chéri. Calins et paroles tendres de réconfort aux contrôle de passage.

Romu qui, en dehors de nous dire que nous avons le cul bordé de nouilles, et de faire le surpris sur nos classements successifs, est capable en de très rares occasions de faire des compliments! On t’aime quand même va!

Géraldine, Directrice de Désertours, mais là aussi pour le calin de l’arrivée quand on verse notre larme!

Et Jean-Pierre, d’une aide précieuse et d’une gentillesse à toute épreuve. On fait quand même de belles rencontres et pas que chez les argentins.

IMG_3625IMG_3492IMG_3615

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le marathon

Par serendipity

Au 5ème jour, nous partons pour nos 2 jours « marathon ». Départ de San Antonio de los Cobres vers Santa Rosa de los Pastos Grandes. Nous sommes 9ème au classement général, alors on se concentre et on garde le cap!

32929430

Nous évoluons dans des paysages toujours aussi magiques, nous ne résistons pas à partager avec vous quelques photos

76 12970812_1010432595673105_3875511780190365064_o 12973225_1007036022679429_1274413705429925207_o 13041414_1011380315578333_237587439986819176_o MARATHON_060-Copier32930386

Au passage, nous aidons nos copines Nesrine et Melissandre découvertes juste à la sortie d’un virage. Elles se sont tankées en voulant franchir un petit talus de sable pour faire une coupe, le coquines.

On sort la sangle et on les tire en arrière ? Non, on s’y met à plusieurs, on se suspend sur le côté du 4×4 et on le bascule vers la gauche. Le véhicule est à nouveau droit, elles redémarrent et on lâche avant de partir avec elles accrochées au 4×4!

IMG_3458

Le soir, à l’arrivée, à Santa Rosa de los Pastos Grandes, nous savons que Violetta (une jeune Argentine qui a l’habitude d’accueillir les roses le soir du marathon) nous a préparé une petite fête. Le matin, pas certaines de gagner le bivouac de Violetta dans les temps, nous avions décidé avec d’autres équipages de nous attendre au contrôle de passage. Mais au bout d’une heure d’attente, sans nos Castors préférées, Romu nous conseille de ne pas trainer, d’ailleurs des équipages se sont perdus. Pas sure qu’elles arrivent jusque là avant la nuit. Alors nous repartons en trombe. Cool, nous ne passerons pas la soirée et la nuit seules dans le désert!

32933014

Et là, Violetta, son fils Maxi, des habitants du village et une vigogne nous attendent chaleureusement. Nous faisons un feu, nous installons des palettes en bois pour nous assoir, nous sortons nos victuailles, chiches, mais bon y a au moins du vin pour le diner et la chaleur de chacune des Roses pour le réconfort. Et la fête ne tarde pas à s’installer.

Notre assistance médicale nous propose les spotlights et la sono!

IMG_3506

IMG_3522Capture d’écran 2016-05-01 à 17.18.55

IMG_3520IMG_3525

Géraldine et Violetta

IMG_3493

1  Commentaire

 

Par  Méli, le  10/05/2016

Que de bons souvenirs cette étape marathon ! Merci pour la mention dans votre review, ce tankage restera un de nos meilleurs souvenirs ;-)

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les dunettes

Par serendipity

Bon là c’est du sérieux, 6ème au classement général. ça rigole plus!

Mais c’est journée sable, alors gaffe au tankage. Jusque là, on a sorti nos plaques pour les copines, mais c’est peut-être nous qui aurons besoin d’aide! Aller, on y croit. Départ de Susques et camp à San Antonio de los Cobres.

On commence à dégonfler les pneus (- 1 bar sur chaque) pour passer plus facilement dans le sable.

32931895

ça passe! On a fait tout le canyon sans tanker. Plus qu’à regonfler les pneus, aller go sur le compresseur.

 

32932384

Et c’est quand on s’y attend le moins qu’on plante le toyota! Bon, y a plus qu’à enlever le sable sous les roues : à la main et à la Palladium et en remettre sous la roue en lévitation! On tente sans les plaques et ça passe.

329372983293696232936961

En route

3293567532937176

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les salars

Par serendipity

Malgré le ratage d’un contrôle de passage virtuel de la veille et donc d’une pénalité de 150 points,  on se maintient. 21ème, ça motive! Et ce matin, pas de pneu crevé, les niveaux sont bons! Alors Go, go, go.

J3, cee sont les salars. C’est magnifique, ces grandes étendues blanches. Départ de Abra Pampa et retour sur le même camp.

IMG_3544IMG_3343

IMG_3411

32934749

Pause déjeuner sur Salinas Grandes

IMG_3380

Vous nous enviez n’est-ce pas : maïs et sardines à la tomate. Quel festin.
Même Gimmik en reste bouche bée.

IMG_3418

Et arrivées au bivouac de San Antonio de los Cobres, pour un camp à 3800m d’altitude.

DSC_0003

Tenue de rigueur : chaussettes de ski, pantalon en coton triple épaisseur, merinos, sweat, polaire, ultra plume (merci Ad et Chris), sac de soie et bonnet en laine à ponpon. Le tout, dans le sac de couchage sarcophage (il porte bien son nom celui-là) sous une tente de 1,5m2. Ma Lolo et moi n’avons plus de secret l’une pour l’autre, nous avons atteint un certain niveau d’intimité…

IMG_3446

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les rios

Par serendipity

Prête pour le Deuxième jour, gonflées à bloc avec notre 23ème place.

Follow us! Enfin pas pour longtemps : arrêt obligatoire à la goméria à 200m du départ pour faire réparer 2 pneus crevés! 1 heure dans la vue et dernière équipage avant la voiture balai. En cas de pépin, soit on se débrouille seules soit faire appel à l’assistance technique avec pénalités à la clé. La loose! On n’a pas trainé et on a coupé à mort (nous compet, non…..).

Mais quels beaux paysages photographiés à l’arrache en roulant et super passages de Rio!! Abra Pampa jusqu’à Susques.

IMG_3415

IMG_3257

IMG_3356IMG_3351

Les coupes

3293077932927183

Les rio

13064453_1010432522339779_7169998474979494767_o3293620113062889_10154174734501289_3633522232360763123_omedia-600x400xn32931470

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D-Day

Par serendipity

Les grasses mat c’est fini!

Arche de départ franchie à Salta, étalonnage fait, installation au top. Vous avez vu notre matériel fixé au velcro sur le tableau de bord! Et notre barda bien sanglé dans la benne! Et puis, nous n’étions pas seuls, vous avez été plusieurs à nous accompagner scotchés au pare-soleil. Bivouac du soir à Abra Pampa (manquait plus que les gauchos).

IMG_3174

IMG_3177

IMG_3206

Notre top organisation

IMG_3402IMG_3230

Et notre bordel sur la banquette arrière!

IMG_3421

32929430IMG_3216IMG_3178

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quelques conseils si vous envisagez…

Par serendipity

Si vous envisagez de vous lancer dans l’aventure… voici quelques notions à méditer avant de partir, puisqu’il parait qu’une personne avisée en vaut 2 :

  • Piquer ta tente dans le trou du cul du monde et ne pas trouver le sommeil à cause du bruit du groupe électrogène de l’orga ou des rondes des camions militaires dans un village de max 100 âmes.
  • Te mettre un kleenex dans le nez parce que tu saignes (et oui se sont les joies de la montagne cumulée à la fatigue) et manquer de t’étouffer car à 4500m d’altitude t’as déjà du mal à t’oxygéner avec les 2 narines!
  • Rentrer d’une journée d’enfer, avoir le crâne qui ne demande qu’à exploser et te rendre compte qu’il faut encore gonfler ton matelas avant de pouvoir aller te coucher
  • Cracher tes poumons dans ton matelas pour le gonfler et te retrouver sur les Graviers le lendemain matin car il a crevé.
  • Avoir envie de faire Pipi la nuit par – 15° et finir par remplir une bouteille à quatre pattes dans ta tente pour ne pas te geler le cucul dehors.
  • Acheter une tente quechua qui se monte en 2 secondes et mettre 20 minutes à la replier. Merci qui ? Merci Décath!
  • Camper entre filles et ne pas pouvoir s’endormir car la voisine ronfle (un mythe tombe, ce n’est pas une exclusivité de mec).
  • Boire plusieurs litres d’eau pour lutter contre le mal des montagnes et avoir envie de faire pipi toutes les heures alors que tu traverses des km de désert. Résultat : Tu montres ton cul à toutes les participantes et à l’orga (surtout masculine).
  • Mettre 3h à rentrer dans ton sac de couchage dans lequel tu es saucissonnée, ne plus pouvoir bouger et c’est maintenant que tu as envie de pisser!.
  • Réussir à perdre tes affaires dans une tente de 1,5m2.
  • Te taper la honte sur un film quand tu rentres épuisée de ta journée et qu’on te demande de t’exprimer.
  • Te taper des fou-rires pour rien et surtout quand la situation devrait plutôt te faire pleurer.
  • Avant de partir, te la jouer : « nous on n’est pas compet » et ne pas résister à faire des coupes dès la première demi-journée.
  • Etre au départ en 6ème position et te rendre compte juste après le briefing que t’as 2 pneus de crevés.
  • Etre tellement concentrée sur ta course que tu passes ta journée en pyjama et  t’en rendre compte que le soir en arrivant au bivouac
  • Paniquer parce que tu vois un voyant rouge allumé sur ton tableau de bord et entendre ton co-pilote te dire que ce sont les phares
  • Chercher ton soutif partout et le retrouver au moment du départ quand tu ouvres ton roadbook
  • Ne pas t’étonner si ta co-pilote a l’air d’avoir les mêmes vêtements ou sous-vêtements que toi. C’est juste la promiscuité qui fait que l’on partage tout
  • Etre ravies de passer à table dans le village hôte du soir et avoir le choix entre un morceau de pneu pané ou une plaque de désemsablage à la milanaise.

Qu’est ce qu’on a rit et on Henri encore (spéciale dédicace)…

Le départ :Petit repos anticipatif dans l’avion puis dans le bus. Formalités administratives, médicales, récupération des véhicules et stickage. Nous étions en pleine forme pour le départ, insouciantes. Nous ne savions pas encore ce qui nous attendait! Alors que vous maintenant, vous savez…

IMG_3112 190 191 186 32925541195

3  Commentaires

 

Par  girlsandesroses, le  01/05/2016

Excellent !!!!! on s'y croirait !!!!

Répondre
 

Par  serendipity, le  01/05/2016

Vous avez vécu la même chose les filles. Vous en avez à partager en plus ??? Bisous

Répondre
 

Par  akewahermanas, le  01/05/2016

C'est clair, c'est tellement vrai ! Mais tellement bien !

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’arrivée

Par serendipity

IMG_3565

Après une longue absence pour cause de traversée du désert et donc sans wifi, nous ne pouvions donner de nouvelle. D’ailleurs nous ne pouvions pas non plus accéder à vos commentaires que nous tâcherons d’accepter dès que possible! Bon, tout s’est bien passé, on s’est bien marrée, on a été au top tout du long en navigation comme en pilotage. Nous sommes fières de nous. Pas de casse, qu’un seul contrôle virtuel de loupé. 2 petits tankages de rien du tout dégagés à la paladium. On a sorti les plaques de désemblage que pour les copines… Bref, on attend les résultats, mais quels qu’ils soient, on aura aucun regret. Que du plaisir, des souvenirs plein la tête et un max de fous rires. On vous aime et on a hâte de tous vous retrouver… Lolo et Soso

1  Commentaire

 

Par  Anne, le  19/04/2016

Hello Quel plaisir de vous voir si heureuses! Samedi nous avons ouvert un petit blanc d'Argentine à votre santé... Délicieux ! Bravo pour votre super classement Bises et profitez bien

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jour 3

Par serendipity

IMG_3343IMG_3397

démarrage au ralenti ce matin après avoir découvert nos 2 pneus droits à plat de bon matin. Détoure obligatoire vers un garage local (voir photo). 1 heure de perdue alors que nous partions 23eme (classement général). Nouveau fou rire lorsque j’ai du reprendre le volant avec un mouchoir dans le nez (saignement du à l’altitude). Bon trajet dans les dunes sans ensablement. Malheureusement, nous avons loupé le premier contrôle virtuel. Ça va nous coûter cher au classement malgré nos 1,4km de moins par rapport au roadbook. Paysage toujours aussi splendides. Nuit difficile entre mal de tête et matelas gonflable à plat aussi. Mais la plupart des équipages sont super sympas. À suivre…

4  Commentaires

 

Par  Claude, le  16/04/2016

Top les filles, vous êtes les meilleures pour nous les Vérrierois!

Répondre
 

Par  Elisabeth et Philippe, le  16/04/2016

Bravo les filles! on a lu que vous étiez 6 ème!! N'abusez pas trop de la coca! Et pour le garage local,"typicos",cela a ^du être aussi un moment épique! Brevo!

Répondre
 

Par  Anne, le  17/04/2016

On attend la suite avec impatience... Allez les filles! Courage c'est super ce que vous faites! Bises

Répondre
 

Par  violène, le  18/04/2016

allllleeeezzzzzzzzzzz les filles !! courage !! vos photos sont extras, on attend la suite de vos aventures ...:-))

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Étape numéro 2

Par serendipity

IMG_3253 IMG_3272IMG_3257

Après notre fou rire à l’arrivée du premier jour, nous avons passé une nuit horrible sous la tente. A 3500m, il gèle la nuit même dans les réservoirs. Du coup, deuxième fou rire au réveil (mais nerveux celui là). Bonne journée, on en a pris plein les yeux! Soleil rayonnant… Bon, on sait déjà qu’on a loupé un cap, donc 150 points de pénalité mais il semble que l’on soit nombreuses dans ce cas. Dommage, on avait 9 kms de moins que le road Book. Priez pour nous, on va encore geler cette nuit et encore plus demain (nuit à 4200m apparemment)! Bonnet, gants, chaussettes de ski..,

3  Commentaires

 

Par  helene de Gasquet, le  15/04/2016

Coucou les filles, je vois que vous êtes maintenant dans le vif du sujet ! Et il a l'aire de faire plus froid que pour nous l'an dernier... Profitez-bien des dernières jounrées, ça passe si vite ! Bonne chance, je vous embrasse ! Hélène, Happy Andes forever !

Répondre
 

Par  Anne, le  15/04/2016

Hello, La bonne humeur a l'air d'être au rendez-vous c'est le principal! J’espère que les chaussettes et le bonnet de nuit ont dégelé. Bravo pour le classement et courage pour la suite. Grosses bises

Répondre
 

Par  serendipity, le  30/04/2016

Hello, On a profité à donf et on a bien fini, donc on est super contentes. Chaque nuit dans les négatifs car bivouac entre 3500 et 3800°, mais on était super équipées (voir réponse que j'ai faite à Philippe). On embrasse bien fort et je te dis à très bientôt hélène. Bisous

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *